Browsing Tag

FICHE PRATIQUE | SAVON MAISON – Comment Faire ?

COSMÉTIQUES MAISON FICHE PRATIQUE | Cosmétique & Savon Maison

GUIDE PRATIQUE | Initiation à la Cosmétique Maison

16 janvier 2009

Ce post s’adresse à toute personne désireuse de s’initier à la Cosmétique Maison.

Le Fait-Main a le vent en poupe depuis quelques mois. Je reçois beaucoup de messages de novices me demandant de l’aide, des conseils et recettes pour réaliser leurs premiers Soin s maison.

Voici un Guide d’initiation pour tous ceux qui souhaitent créer leurs Cosmétiques Maison.  Je vous dévoile  tout, comment et par quoi commencer.

 

Ce qu’il faut savoir sur les cosmétiques Maison (et que l’on ne vous dis pas toujours) 

Faire soi-même ses Produits de Beauté demande du Temps, de la Patience, une Hygiène irréprochable, certaines Connaissances (sur les techniques de réalisation, les propriétés, dosages des ingrédients…), un investissement financier et surtout une bonne dose de Passion !! Mais le résultat en vaut vraiment la peine !

◊ N’imaginez pas faire d’importantes économies (ou alors minimes) en réalisant vous-même vos produits de Beauté; sauf si vous savez être raisonnable ou êtes dans une démarche minimaliste.

Il existe des centaines d’ingrédients, que vous rêverez d’ici peu d’obtenir, des contenants de toutes sortes, plus beaux les uns que les autres, et tout cela a un certain coût !

Si vous savez vous contentez de peu d’ingrédients, choisit avec soin, selon vos réels besoins, que vous utilisez des contenants de recup’ et que vous ne vous laissez pas tenter par milles et unes matières premières facultatives, il est certain que vous réaliserez des économies !

Contrairement à ce que l’on pense, il n’est pas nécessaire d’investir une importante somme financière pour pouvoir commencer à réaliser ses Soins Maison. Entre les matières premières et le matériel nécessaire pour commencer vous en aurez pour 100-150 Euros maximum.

◊ On ne se lève pas un matin en disant « allez aujourd’hui je vais faire mes produits de Beauté moi-même ».

Entre l’envie de réaliser ses cosmétiques et la réalisation concrètes de ceux-ci, il va falloir bosser un peu !! Et oui, c’est comme tout : cela s’apprend ! Mais toutefois pas besoin d’avoir fait Bac +12 ou d’être une cuisinière hors pairs non plus…

Certains ingrédients peuvent être nocifs et dangereux, si ils sont mal utilisés, ou déconseillés selon votre état de santé (femmes enceintes, allaitantes, personnes allergiques…).  D’où la nécessité de se renseigner au minimum.

Attention lorsque vous employez des Huiles Essentielles (voir leurs Précautions d’emploi ) ou certain actifs (retinol chez la femme enceintes, Phytokératine chez les personne allergiques …). On ne conçoit pas ses Produits de Beauté Maison au hasard, certaines notions et bases sont essentielles !!

N’utilisez jamais un ingrédient que vous ne connaissez pas sans en consulter au préalable les précautions d’emploi, sans savoir comment  l’utiliser , le doser et sans faire un test cutanée. Faites toujours un test cutanée pour vérifier que votre peau  réagit ou non pas à ce nouvel ingrédient.

Il est important de tester chacune de vos préparations sur une petite zone (pli du cou, arrière de l’oreille) avant de vous en tartiner tout le corps ! Appliquez votre produit sur une petite zone, attendez 24 h afin de vérifier que vous ne faites pas de réaction allergique à votre produit.

◊ Sans conservateurs les Soins Faits Maison ont une durée de vie très courtes. Par exemple une crème ne se conserve pas au délà de 3 jours même si vous la stocker au frigo.
Il faut protéger vos préparations de toutes contamination microbiennes, c’est pour cela que le choix et l’utilisation d’un conservateur est PRIMORDIALE…. naturel il en va de soi 😉

◊ Le choix de vos matières premières est essentiel, privilégiez toujours des matières premières d’excellentes qualités, BIO si possible, quitte à les payer un peu plus chers. L’efficacité, la texture de vos produits en dépend, ne l’oubliez pas !

Ne croyez pas que vous allez réussir à reproduire à l’identique la formule de tel ou tel crème de grande marque. Il est difficile de reproduire exactement la composition et la texture d’un Soin de grande Marque ! Au début vos soins n’auront peut-être pas le même rendu qu’un soin de marque renommée , mais sachez qu’avec la pratique vous allez réussir à réaliser des produits à la texture quasi parfaite, et encore plus efficaces !!

◊ D’ailleurs savez-vous ce que contient vos Produits de beauté ?? Nooooon ?? Je vous conseille grandement le site de Rita Steins, ainsi que son livre indispensable à mes yeux : La vérité sur les cosmétiques de Rita Steins.

Vous y apprendrez comment sont formulés les cosmétiques, les ingrédients nocifs qu’ils peuvent contenir et à éviter. Ce sera un excellent guide pour l’achat de vos cosmétiques de grande marque et pour la conception de vos recettes maison ! Personnellement c’est ce bouquin qui m’a donné envie de réaliser mes cosmétiques et d’utiliser des soins BIO.

◊ Les premiers temps on râte pas mal de recette, pour commencer « faites vous la main  » avec des ingrédients peu chers, des recettes simples. Une fois que vous êtes à l’aise, passez à des recettes plus complexes, contenant des actifs plus « précieux » !

◊ Avant de réaliser une recette d’un livre ou d’un blog, vérifiez qu’elle correspond à vos besoins, à votre type de peau, que vous possédez bien tous les ingrédients utiles à sa réalisation et que vous maitrisez sa technique de fabrication.

Vous allez rencontrez des tas de mots et expressions nouvelles, des ingrédients au nom aussi mystérieux que « Shikakaî » ou « Urucum ». Pas de panique ! Faites une recherche sur Google Ethicle ou aidez-vous de mon Lexique des Cosmetiques Maison .

Toujours motivés pour faire vous même vos Produits de beauté ?? Allez c’est parti ! suivez le guide !

Que dois-je Acheter en premier ?

Quelques ingrédients, et quelques ustensiles vous seront nécessaire pour débuter.

Les Matières premières :
Inutile de vous ruiner, pour réaliser vos premières recettes. Choisissez quelques matières premières essentielles, toujours de bonne qualité, achetées chez des producteurs locaux, en magasins Bio ou sur le net (voir mes Fournisseurs)

Je vous invite à consulter mon article sur : Les Ingrédients de Base nécessaires pour bien commencer !

Le Matériel :
Je suis sûre que votre cuisine regorge d’ustensiles très utiles, ce qui vous évitera des dépenses superflues ! Spatules, Fouets, Bols, cuillères doseuses … tout ceci se trouve déjà dans vos placards .

Il faudra investir dans très peu de matériel. Pour moi le plus important est de se procurer une balance de précision (à 0,1 gr près) qui vous permettra de doser précisément et correctement vos actifs. Mais même sans balance vous pourrez tout de même réaliser vos Cosmétiques, je vous propose d’ailleurs des Recettes Réalisables sans Balance sur ce Blog.

Pour en savoir plus :  le Matériel et les Ustensiles de base pour réaliser ses Cosmétiques Maison

Quels sont les Règles d’hygiène à respecter ?

Il est nécessaire d’observer des règles d’hygiène strictes afin de ne pas contaminer vos préparations. La durée de vie de votre produit dépend de ces mesures d’hygiène.

Avant la réalisation d’un Soin Maison vous devez impérativement :
* Nettoyer et Désinfecter vos ustensiles et votre Plan de Travail
* Nettoyer et Désinfecter vos Mains
* Nettoyer et stériliser vos contenants.

Pour la Stérilisation / Désinfection plusieurs possibilités :

* Les contenants et ustensiles resistants à la chaleur (verre, pyrex, inox..) pourront être Stérilisés à Chaud, (ou à Froid) à l’aide d’un stérilisateur à Biberon, ou en les mettant à bouillir 10 minutes dans une casserole d’Eau.
* Les contenants et ustensiles Fragiles à la chaleur (plastique, PET…) , devront être stérilisés à Froid uniquement. Pour cela vous pouvez utiliser des pastilles pour la stérilisation des Biberons (marque Milton par exemple,  en grande surface, en pharmacie ou en magasin de puériculture) ou bien une solution désinfectante, ou de l’alcool 90° (ce dernier ne tue pas 100 % des micro-organismes)

Ensuite, il vous faudra protéger vos préparations grâce à des Conservateurs (contre les micro-organismes tel que bactéries, levures, champignons) et des Antioxydants

Comment Conserver mes Soins Maison ?

Il existe toute sorte de Conservateurs qui vous aideront à conserver et à prolonger la durée de vie de vos préparations.

L’Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP), c’est celui que vous trouverez le plus facilement (en magasin BIO notament). Il se dose à 1 % en général, soit 30 gouttes pour 100 grammes de produit fini. Mais cela peut varier d’une marque à l’autre. Ce n’est pas le conservateur le plus efficace mais il est suffisant pour conserver 1 mois une préparation.

Le Sodium Benzoate, il se dose entre 0,1 et 0,5 % je vous renvoi à l’excellent article de la petite Clochette

Sorbate de Potassium, Plantaserv, Ecoguard, Cosguard … il existe de nombreux conservateurs. Dans tous les cas reportez-vous aux conseils d’utilisation du fabricant/fournisseur.

En plus de les protéger des micro-organismes, il est important de protéger vos préparations du rancissement, surtout si elles contiennent des Corps Gras. C’est pour cela que vous  verrez souvent associer à ses conservateurs de la Vitamine E,  Antioxydant puissant. L’Extrait CO² de Romarin, la Vitamine C, « l’Antiranz » sont d’autres antioxydants.

Plus une préparation contient d’ingrédients aqueux (Eau, hydrolat..) plus le risque de contamination est élevé. Certains ingrédients diminuent egalement la durée de conservation de vos soins Maison, le Miel, les Poudres de Fruits, les Plantes… D’un soin à l’autre, il faudra donc adapter votre conservateur.

Que dois-je Savoir avant de réaliser mes premières recettes ??

Essayez d’apprendre quels sont les propriétés, l’utilisation, et les dosages de vos matières premières. Soyez curieux et avides de savoir !! Mieux vous connaitrez les ingrédients qui composent vos Soins Maison, plus ils seront efficaces, agréables à utiliser et judicieusement formulés, selon votre type de peau et vos envies.

Sur ce Blog : n’hésitez pas à farfouiller dans mes anciens articles !

Lexique des Cosmétiques Maison

Précautions d’emploi des Huiles essentielles
Huiles Essentielles & le Soin des cheveux
Huiles Essentielles & les Soins pour la peau

Ingrédients de base du Maquillage Maison
Ingrédients & Actifs pour les Soins Capillaires

Comment Formuler ses Crèmes de Soin

Quels ingrédients utiliser pour les Peaux Grasses

Quelles Huiles Végétales utiliser dans vos Soins Maison
Quelles Huiles végétales utiliser dans Soins Capillaires

Quels Hydrolats utiliser

Les Bases à savoir avant de faire ses Savons Maison
Les Petits plus à connaitre en Savonnerie

Tous ces Articles en un Clic

Sur le Net : Les Fiches Techniques de chaque ingrédients et les Fiches Pratiques d’Aroma Zone sont très bien réalisées et très utiles . Faites des recherches sur Google Ethicle et Wikipédia

Sur Les Forums spécial Cosmétiques Maison :

Cephées natur’Elles (mon préféré)
Les petites Magies (le plus ancien)

Quelques Ouvrages intéressants :
La vérité sur les cosmétiques – Rita Steins
Ma Bible des Huiles Essentielles –  Danièle Festy
Les Huiles Végétales c’est malin – Julien Kaibeck
La Slow Cosmétique – Julien Kaibeck

Où Acheter les ingrédients pour faire mes Cosmétiques Maison ?
Dans des Magasins Bio (super pour les Huiles Végétales BIO de la marque Emile Noel !!)
Sur le Net (voir ma liste de Fournisseurs)
Chez des producteurs locaux (Huiles Essentielles, Hydrolats, Miel…)

Par quels Recettes Faciles commencer ??
Ne vous lancez pas dès le début dans des recettes trop compliquées, faites au plus simples ! les Sels de Bains, les Huiles de Soin, les Toniques pour le visage sont facilement réalisables dès le début.

Sur ce site, vous trouverez des Recettes Faciles réservées aux Novices.

Comment Faire une Crème ?? du Savon ?? un Gel douche ?? etc.

Voici quelques Techniques en images :

Comment Faire ses Savons Maison
Comment Faire une Crème de Soin Maison (la Crème du débutant)
Crème Maison Ultra Facile à Froid
Comment Faire une Émulsion à Froid avec de l’Ester de Sucre

Comment Faire du Liniment Oléo-Calcaire
Comment faire un gel Douche ou un Shampoing

Peut-on vendre ses Cosmétiques Maison ?
Non, non et re-Non c’est totalement illégal, voir dangereux. La vente de Cosmétiques est strictement réglementée en France. Donc Non, je ne vends pas mes produits, c’est une Passion pas un gagne pain !

Où Poser vos Questions sur les Cosmétiques maison ?
Les Forums sont idéaux pour poser vos questions, sinon, je vous invite à me poser vos questions
– En commentaires sur mes différentes recettes, plutôt que par mails SVP
– Dans ma Foire aux Questions

J’espère vous avoir aidés à y voir un peu plus clair.
Faire soi-même ses Cosmétiques Maison c’est passionnant, ludique, enrichissant et tellement gratifiant.

Si vous voyez d’autres informations pour compléter ce post et vous aider je suis à votre écoute.

audrey_signature

COSMÉTIQUES MAISON FICHE PRATIQUE | Cosmétique & Savon Maison

FICHE PRATIQUE | Savons Maison # Les Bases Essentielles

28 mars 2008

Voici les questions les plus fréquentes que l’on peut se poser lorsque l’on débute dans la fabrication de savons « maisons ». Je ne traite pas ici le cas bien particulier du savon liquide.

Qu’est ce que la Saponification ?
La saponification est une réaction chimique entre des acides gras (huiles, beurres végétaux…) et une base forte (Soude NaOH, ou Potasse KOH si l’on veut faire du savon liquide)  qui donne du savon et de la glycérine.

Comment fabriquer son propre Savon Artisanal ?
Voici un Tuto en image qui vous aidera à réaliser vous-mêmes vos propres Savon.

Quel Soude utiliser ? Où la trouver ?
La soude utilisée pour faire du savon artisanal est de l’hydroxyde de Sodium de formule NaOH. On la trouve en France dans les magasins de bricolage, quincaillerie ainsi que  dans les super marché à coté des produits pour déboucher les éviers.
La plupart du temps sous l’appellation Soude Caustique, en perles, poudres ou liquide déjà diluée (lessive de soude). Attention à bien vérifier que votre soude ne contient que de la … soude.
Ne confondez pas avec les Cristaux de Soude, le Bicarbonate de Soude qui n’ont rien à voir avec la soude utilisé dans la savonnerie.
La Potasse, Hydroxyde de Potassium sert à réaliser du savon liquide.

quelles soude utiliser pour les savons

Quels sont les Principales Précautions à prendre lors de la fabrication des savons ?

Afin d’éviter des projections de matière corrosive et donc les risques d’accident, ajouter toujours la soude à l’eau et non l’eau à la soude.

Tout d’abord protégez-vous bien : Porter des lunettes de protection (elles sont disponibles dans les quincailleries), des gants, un tablier, des manches longues et pantalons de préférence. En cas de projections de soude ou de pâte à savon, neutraliser l’effet corrosif au moyen de vinaigre.

Utiliser toujours un contenant en verre ou en acier inoxydable, ainsi que des cuillères en bois, tout contenant en plastique est à proscrire (il risquerait de fondre) ainsi que les ustensiles en aluminium (ce dernier réagit avec la soude).

La soude dégage des fumées qui peuvent être nocives. Si possible, faire son savon à l’extérieur ou dans un espace bien ventilé.

Éloigner les enfants et animaux.

Protéger le plan de travail au moyen de journal, ainsi que les meubles, murs, parquet, carreaux proches, les projections peuvent les endommager très gravement.

Prévoir de ne faire son savon qu’à un moment où on est sûr de ne pas devoir s’interrompre et de pouvoir rester concentré (environ deux heures).

Préparer la pâte à savon et entreposer les savons en cours de maturation hors de la présence d’enfants ou d’animaux (y compris sauvages).

Ne pas utiliser d’ustensile ayant servi à la savonnerie pour cuisiner (risques d’intoxication).

Après usage, mettre chaque ustensile à tremper dans un bain d’eau largement vinaigrée, puis les laver soigneusement.

Comment calculer la quantité de soude et d’eau ?
La plupart des sites de calcul des quantités sont en anglais, voici le plus facile et pratique d’utilisation à mon avis The Sage .
Pour la quantité d’eau il suffit de prendre la valeur moyenne (le milieu)  entre le mini et le maximum conseillé et de choisir la quantité de soude correspondante au surgraissage désiré.
Un autre site plus complexe mais très intéressant car il donne beaucoup de précisions sur les huiles utilisées et la qualité final du savon : Soap Calc .
En Français le Calculateur de Blue.

Qu’est-ce que La Trace ?
La Trace est le moment où, lorsqu’on sort la cuillère, mixeur, fouet, les gouttes en qui tombent laissent une marque à la surface du mélange sans disparaître immédiatement. C’est à ce moment que l’on peut rajouter certains additifs (colorants, fragrances, huiles pour surgraisser…). Trouver l’instant exact du traçage est assez difficile lors des premiers essais.

Qu’est-ce que le Surgraissage ?
Il s’agit d’un excèdent d’huiles, dites insaponifiées, contenu dans le savon. Ces huiles ne sont pas transformées par les molécules de soude et restent dans le savon.  Ce surplus  permet de nourrir votre peau et de donner un savon très doux.
Le surgraissage n’excède pas, en générale les 10 % .

Quand, Comment et Combien Surgraisser ?
Plus un savon est surgraissé plus il sera doux mais attention il sera plus mou,  il fondra plus vite et se il conservera moins longtemps. Dans le pire des cas, au-delà d’un surgraissage de 10 % votre savon peut se séparer, perler de l’huile ou être très mous.
On peut surgraisser de deux façon différentes : soit en calculant des le départ votre pourcentage d’huile qui ne sera pas transformée en savon (heureusement les calculateur cité plus haut nous évite ce genre d’exercice mental), soit en rajoutant ce surplus d’huiles à la trace. On peut également combiner les deux méthodes : surgraisser une partie des le départ  puis un peu à la trace.

Quels moules utiliser ?
Des moules spéciaux que l’on peut trouver sur différents site internet tel que Sensory Perfection, mais également des moules de cuisine en silicones, des briques de lait, des boites de Springgles … faites juste attention de ne pas utiliser d’aluminium (réagit avec la soude, et démoulage très difficile) et de protéger vos moules en bois, cartons, par du film plastique (sac poubelle par exemple).
Une fois votre pâte de savon moulées  recouvrez-la d’une pellicule de Film plastique (le papier étirable est très pratique dans ce cas).

Comment démouler facilement mes savons ?
Avant tout il est important d’huiler légèrement vos moules avant de couler votre pâte de savons ), les moules en Silicones sont les plus pratiques. On peut également mettre les moules au congélateur 10 minutes avant le démoulage.

Quand démouler mes savons ?
Tout dépend de leur dureté cela peut varier de quelques heures jusqu’à 48 H (voir plus si vos savons sont fortement surgraissés, il m’est arrivé d’attendre plusieurs semaines). Ce temps est influencé par le choix des huiles utilisées, les conditions climatiques, les additifs rajoutés au savon.

Comment être sûre que mon savon ne contient pas trop de Soude et qu’il n’est pas corrosif ?
Si vous êtes vigilante dans vos mesures et calculs (aidez vous du calculateur The Sage par exemple) et que vous surgraissez vos savons, il ne devrait y avoir aucun problème d’excès de Soude.
Après la période de cure, vous pouvez également tester le pH de votre savon, il doit être inférieur ou égal à 9 pas plus, ou effectuer le test de la langue (si lorsque vous mettez votre langue sur le savon ça « zap » comme lorsque l’on met la langue sur une pile, c’est que votre savon est trop caustique).
Souvent un savon qui contient trop de Soude est cassant, ou alors il présente des petits grains blancs (amas de soude).
C’est pour cela qu’il est préférable de surgraisser vos savons !! c’est plus doux pour la peau et ça évite de prendre des risques inutilement !

Qu’est ce que la cure ?
Il s’agit du temps de séchage pendant lequel les restants de soude vont se neutraliser et l’eau s’évaporer de vos savons. Cette étape est indispensable et doit durer au moins une semaine, elle permet de rendre le savon utilisable (il ne l’ai pas tout de suite après sa fabrication car il est encore corrosif pour la peau à cause de la soude) et bien dur (pour cela il faut attendre idealement 3 semaines avant de l’utiliser).

Comment Nettoyer mes ustensiles pleins de savons frais ?
Dans un premier temps lavez-les avec de l’eau vinaigrée (pour neutraliser la soude) et ensuite avec un peu de produits à vaisselle. Éviter d’utiliser vos ustensiles de touillage pour faire la cuisine, question d’hygiène !

Quand et Comment mesurer le ph de mes savons ?
Il est inutile de mesurer le ph de vos savons tout juste après les avoir coulé. Il sera forcement élevé, d’où l’utilité du temps de cure qui permet de faire baisser progressivement ce dernier.
Il se mesure à l’aide de papier ph que l’on trouve en pharmacie, dans les rayons piscine des supermarchés et autres magasins. On mouille très légèrement le savon et on applique le papier dessus, ensuite on lis le résultat il doit etre comprsi entre 7 et 10 .

Comment manipuler des savons « frais » ?
Certaines les manipule à mains nues mais cela est fortement déconseillé, utiliser des gants car les savons frais sont encore corrosifs, donc potentiellement dangereux ( la soude attaque la peau et provoque des brûlures). Soyez donc très très vigilants !

Comment et Combien de temps faire sécher mes savons ?
Le séchage ou Cure doit se faire idéalement à l’air libre, à l’abri de la lumière et des courants d’air, dans une pièce bien aérée. Sur du papier essuie-tout, une grille de four, un torchon. Retournez-les régulièrement et ce pendant minimun une semaine (temps de la cure) mais il est fortement conseillé de les laisser sécher au moins trois semaine afin que tout l’excedent d’eau s’evapore, sinon vos savons seront trop mous et fondront trop vite.

En Savoir encore plus sur les savons
FICHE PRATIQUE : Savonnerie les Petits Plus

J’ai essayé d’être le plus succincte et précise possible dans mes réponses ; merci de me signaler les éventuelles erreurs, omissions et manque de précision de ma part.
Vous avez d’autres questions sur ce sujet, faites m’en part je tacherai d’y répondre au mieux.