BEAUTY HAPPY

S’aimer et aimer son acné | ESTIME DE SOI

24 février 2018

acné severe routine soin peau grasse anti tache anti âge

En réflechissant, sur comment je pouvais être plus utile à ma communauté et en général au travers de mes vidéos / articles, mes pensées m’ont menées jusqu’à une réflexion sur l’acceptation, l’estime soi et l’acné.

Les épreuves nous font grandir !

En developpement personnel , il est commun d’entendre que toutes les expériences, les épreuves, les difficultés que nous vivons sont là pour nous faire grandir, nous mener vers un but précis et nous apporter de nombreux avantages. Avantages que seul le temps, des idées claires ou suffisamment de recul aident à m’être en exergue.

Je me suis astreinte à appliquer cet exercice à ma vie pour voir quels bénéfices ressortaient des différentes merdes épreuves traversées au cours de celle-ci. Cet exercice m’a énormément aidé à être plus heureuse, épanouie, et en paix avec mon passé.

Forcément, j’en suis arrivé à la période ingrate dite de l’adolescence, qui a été un véritable fardeau dans mon cas. Mal-être profond, manque de confiance et d’estime de moi ont été mes meilleurs ennemis amis, de nombreuses années (au-delà même de l’adolescence). Ces meilleurs amis se sont installés dans ma vie à cause, entre autre, de l’acné sévère dont j’ai souffert.

Je me suis efforcée de trouver des avantages, oui, oui des avantages à cette souffrance… Et j’en ai trouvé… des tas !

On peut extrapoler et appliquer cette “technique” à n’importe quelle épreuve de la vie ou à quelconque défaut physique par exemple. Ici, je pars de mon acné juvénile, mais j’aurai pû le faire avec des difficultés plus graves que j’ai dû surmonter.

J’espère du fond du coeur que mon expérience vous aidera face à l’adversité, car croyez-le ou non mais rien n’arrive par hasard et beaucoup de bien peut ressortir des épreuves que nous rencontrons.

Les avantages d’avoir de l’acné :

Revenons à ce satané acné et laissez-moi vous faire part des conclusions et des avantages que j’ai pû tirer de cette mauvaise expérience. J’espère ainsi contribuer à aider ne serait-ce qu’une personne à s’aimer, s’accepter plus et à retrouver confiance en soi.

Mon amour inconditionnel pour les cosmétiques

routine soin acne severe rides tache byreo

L’un des tout premier avantage, est que l’acné m’a permis de developper un amour, une passion et un espoir fou dans les cosmétiques et le maquillage.
J’ai appris à prendre soin de ma peau, à étudier à la loupe les cosmétiques que j’utilisais, à tester un tas de techniques, d’astuces maison, de produits de beauté .

J’ai acquis d’excellentes techniques de maquillage. Le travail du teint n’a quasiment plus aucuns secrets pour moi tant il m’était vital que je camoufle toute cette misère et ces maudites pustules. J’ai appris à apprivoiser fond de teint, poudre, blush, bronzer d’une main d’experte ^^

Ce “savoir”, je le transmets au quotidien via mon métier de Préparatrice en pharmacie, de conseillère ou de bloggueuse (bien que je considère ce dernier statut comme une passion plus qu’un métier). Il m’est utile chaque jour. Merci Acné !

Une bonne dose de charisme

pile à lire automne conseils lecture acne sévère avis

Terriblement compléxée, mal dans ma peau, avec un visage proche d’une calculette Casio (le modèle scientifique carrément), le constat à été vite etabli que mon physique n’était pas, du tout, mon atout numéro un.
Donc, soit je restais celibataire et frustrée, soit il me fallait developper des atouts autres que physiques pour attirer la gente masculine… Je suis devenue avide de connaissances, mon addiction pour la lecture depuis mon plus jeune âge m’a grandement aidé dans ce sens.

Seule et dépressive/déprimée, j’ai lu des dizaines et des dizaines de livres, et chacunes de ces lectures m’ont enrichies et ont forgées ma personnalité. Grâce à cela j’ai découvert à l’âge de 15 ans, le livre l’Alchimiste de Paulo Coelho qui a contribué à mon épanouissement.

Vous l’aurez compris, j’ai tout fait pour que l’on s’intéresse à mes fesses rebondies, à ma personnalité plutôt qu’à ma tronche.

J’ai ainsi developpé mon sens de l’humour, ça ne se voit peut-être pas, mais, j’ai la blagounette facile, une bonne dose de culture générale et des techniques de séductions, dont je ne parlerai pas ici faute de choquer les âmes sensibles. Et je dois l’avouer, elles ont bien fait leurs jobs dans ma vie sexuelle sentimentale 🙂

Ne pas être un canon de beauté m’a aussi appris l’humilité, la discrétion, à être sincère, naturelle. Sans mon acné, j’aurai sûrement viré pimbêche et un tantinet prétentieuse, vous l’aurez compris, je me la serrai péter graaaave !

J’ai developpé de l’empathie et des qualités qui me servent encore une fois au quotidien dans mes différentes activités, dans ma vie sociale, à mieux comprendre les autres et leur mal-être. Merci acné !

Une vie “Healthy”

cookies healthy alimentation saine anti acne

La recette de mes Cookies Healthy ici

 

Désespérée par le manque d’efficacité des traitements dermatologiques (voir ma “story time” sur comment je me suis débarrassée de mon acné), il y a un moment où je me suis posé la question de l’alimentation. Je mangeais terriblement mal ! Si vous avez lu mon témoignage sur comment j’ai vaincu (yes!) mon acné, vous savez qu’un rééquilibrage alimentaire a été salvateur.

Au-délà d’un rééquilibrage alimentaire  (surpression des produits laitiers entre autre), j’ai remis en question mon hygiène de vie, sommeil, stress, émotions négatives etc. J’ai réfléchi sur la signification profonde de mon acné (voir plus bas) et j’ai pû ainsi prendre en main ma santé et ma vie !

J’ai acquis des habitudes saines que je garderai ad vitam ! Merci Acné !

Si cela vous intéresse et j’en suis sûre, je vous parle de certaines habitudes dans cet article  “6 conseils pour manger sain” et dans cette vidéo ci-dessous

 

Devenir Bloggueuse

produits termines blog beauté cheveux acne severe peau grasse

Mes connaissances en matière de cosmétiques, mon amour pour le maquillage, les nombreuses astuces beauté apprises, m’ont donné un jour l’envie de créer un blog (voici mon tout premier blog) et de les partager au plus grand nombre.

Ce blog a évolué en une chaine Youtube et cette passion me comble de bonheur chaque jour ! Je me sens utile, j’aide d’autres personnes, je ne vois pas le temps passer lorsque je partage avec vous, cela rempli mon coeur. Sans cette expérience, vous ne seriez pas en train de lire ses lignes donc … Merci Acné !

Ton acné te parle !

De ton corps, ta santé, ton état émotionnel, et il est sacrément bavard parfois  !

L’acné, au delà du chamboulement hormonal lors de la puberté, cache souvent bien d’autres dysfonctionnements, vos boutons sont peut-être là pour vous mettre le problème sous le nez .

La peau est le plus grand organe de notre corps, il a un rôle immunitaire, de protection et d’épuration, il évacue bon nombres de toxines vers l’extérieur. La peau subit activement l’influence de nombreuses hormones aussi bien sexuelles (oestrogènes, testostérone…) qu’émotionnelles / fonctionnelles tel que le Cortisol, l’hormone bien connu du stress et l’insuline (d’où l’interet de manger sainement). Votre acné peut donc être le signe qu’il y a quelque chose à corriger, d’un point de vue santé et/ou hygiène de vie.

C’est un signal d’alarme que trop souvent nous “n’écoutons” pas, on cherche à traiter de l’extérieur, à camoufler alors que le problème est bien plus profond. D’ailleurs, si la cause réelle n’est pas traitée, il se peut que votre acné dérive vers des pathologies et des ennuis de santé plus graves…

Si votre acné persiste au-délà de la période de l’adolescence, après divers traitements dermatologiques et sans causes évidentes, voici quelques pistes à creuser :

  • Routine de soin et de l’utilisation cosmétiques inadaptés (voir Acné : 10 erreurs à éviter )
  • Mauvaise alimentation: : intolérances alimentaires (lactose, gluten…), qualité et quantité des aliments inadaptées (trop gras, sucré, aliment transformés, junk-food)
  • Surcharge de toxines, d’acidité dans l’organisme (alimentation, stress, mauvaises pensées, cadre de vie toxique…)
  • Dysfonctionnement d’un autre organe épurateur (foie, reins, intestins)
  • Mauvaise hygiène de vie (alimentation, stress, sommeil, relations toxiques, burn-out….)
  • Troubles émotionnels (mauvaise estime de soi, somatisation…)

Pour faire simple : ton acné te parle ! Soyez à l’écoute de votre corps, cela vous évitera des pathologies plus inquiétantes et chroniques que de simples imperfections sur le visage.

Accepter, s’aimer, avancer…

Après bien des années et du recul, je sais que tout ce que j’ai vécu m’a été utile et m’a méné là où j’en suis aujourd’hui. J’en arrive à être reconnaissante d’avoir souffert… d’acné et d’autres maux bien pires.

J’aurai aimé lire ce genre de témoignage lorsque j’étais en pleine détresse. Cela m’aurait aidé à accepter un peu plus ce que je vivais et à retrouver espoir.

TOI, derrière ton écran qui me lis, qui souffre peut-être d’acné, de rosacée, d’un handicap ou qui complexe à cause de tel ou tel défaut, JE SAIS à quel point tu souffres !
Je me suis detestée au point de vouloir mourir de très nombreuses années. JE SAIS que tu ne vois aucuns avantages, aujourd’hui, à ta putain de souffrance !

Tu vas continuer encore de nombreux jours à ne rien voir, mais absolument rien de positif à cette situation; puis un jour, un jour où tu seras plus lucide, où le soleil brillera un peu plus que la veille, tu commenceras à te relever, à apercevoir comment tu pourrais tirer profit de toute cette merde, et pouvoir enfin avancer.

Désormais, dès que je rencontre des difficultés, je fais cet exercice, très difficile selon la situation, qui consiste à me demander en quoi ce que je vis va m’aider dans mon futur ? va me faire évoluer ? grandir ?
Je vous conseille de tout mon coeur d’en faire de même. Comme le dis si bien la maxime :

Ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort !

Merci de partager cet article autour de vous si vous pensez qu’il pourrait aider ne serait-ce qu’une personne 🙂 Prenez bien soin de vous !

 

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Angele 12 mars 2018 at 9 h 09 min

    Bonjour Audrey,

    J’aimerai te dire à quel point ton article m’apporte un réconfort incontestable. Je n’ai pas eu le même parcours que toi en ce qui concerne l’acné car je n’en ai pas souffert durant l’adolescence mais me voilà à 23 ans très affectée par ce fléau… En effet l’acné a sévèrement élu domicile sur mon visage au fur et à mesure des derniers mois passés. Et à l’heure actuelle je m’efforce d’être plus à l’écoute de mon corps et surtout de mon esprit car je traverse une période extrêmement stressante qui a considérablement accentuée mon problème de peau. C’est la dépression pure et dure, je n’ai jamais été comme ça je ne suis pas une bombe mais je me trouvais jolie avant de me retrouver criblée comme je le suis. En réalité je sors tout juste d’une relation sentimentale de deux ans et demi qui m’a littéralement détruite. Et l’état de ma peau s’est dégradée à cause des émotions qui m’ont échappé et prit le dessus sur mon âme d’écorchée vive… Parfois je regrette tellement d’être tombée amoureuse pour me relever totalement perdue, anorexique et acnéique. Je ne m’accepte plus du tout, je n’avais pas une peau de bébé au teint irréprochable mais je n’avais que ma pâleur à modifier pour me sentir belle. Aujourd’hui je ne peux plus que me maquiller les yeux car ma peau est très sensible et puis plus rien ne parviens à camoufler les tâches rouges d’anciennes imperfections. J’ai vu deux dermatos qui m’ont prescris crèmes et antibios que je n’ai pas supporté plus d’une semaine. La fin de l’année 2017 a été un véritable enfer car j’ai réellement sombré dans la dépression qui s’est nettement atténuée tout en restant tapie dans l’ombre au moindre bouleversement psychique. Le roaccutane m’est tout simplement proscrit et puis ses effets secondaires m’inquiètent donc je m’en remets à la confiance que je place en ma peau et les cellules qui finiront par se régénérer. Enfin je l’espère… Je te remercie pour ton témoignage.

  • Reply Delphine 27 février 2018 at 3 h 34 min

    Salut Audrey !

    Je me retrouve tellement dans ton article. J’ai eu les mêmes conclusions que toi à la suite de plusieurs années d’acné sévère.
    Aujourd’hui, personne ne croirait que j’ai pu être acnéique sévère. Ma peau n’a pas de traces. Du coup, je n’en parle pas. Hormis ceux qui m’ont connu à cette période, les nouvelles rencontres ne sont pas au courant.

    Je te comprends tellement quand tu parles de sensibilité, culture et humour développés. J’ai fait pareil. Ce n’est pas pour me jeter des fleurs, mais malgré mon acné et aujourd’hui encore plus, j’ai un physique qui plaît. Un physique qui aurait pu m’ouvrir certaines portes. Je n’ai jamais voulu utiliser mon physique pour valoriser ma vie professionnelle ou obtenir d’autres choses. Simplement, avec mes boutons, je ne voulais pas être aimée et sans à présent, j’ai encore du mal.

    Souvent, les gens ont du mal à me sentir car j’ai aujourd’hui le physique d’une fille sûre d’elle qui attire. Mon histoire avec l’acné m’a montré que le physique n’etait pas tout et qu’on ne pouvait pas compter vraiment sur lui. Alors on me prend pour celle que je ne suis pas alors que dans le fond, je suis une petite rigolote hyper sensible et très solitaire. J’aime prendre soin de moi car c’est la suite logique de toute personne ayant souffert d’acné. Mais je ne le fais pas pour me montrer. Et ça, les autres ne le perçoivent pas. Tant pis, qu’ils me voient comme la fille qu’ils veulent voir, ils ne m’intéressent pas.

    Gros bisous à toi et merci pour ton article.

    • Reply Audrey_S 27 février 2018 at 8 h 15 min

      Coucou Delphine, oui je te comprends totalement mais c’est dur parfois de faire abstraction du regard des autres. Avec les années heureusement cela devient plus simple. Par exemple dans mon cas je ne parle jamais de mon blog, de mes videos dans la vie réelle car je sais que 80% des gens me jugeraient et me trouveraient futiles.
      J’ose de plus en plus car au final autant être aimée ou détestée pour ce que l’on est vraiment et non pas de fausse apparences et puis de toute façon les gens critiqueront toujours quoique l’on fasse ou soit. Merci de ton témoignage Delphine, tu écris très bien tu sais 🙂

  • Reply Karine 26 février 2018 at 20 h 28 min

    Bonjour Audrey,
    tu as écrit un article vraiment magnifique. Tellement juste, criant de vérité. Merci et longue vie à ton blog et à ta chaîne.

    • Reply Audrey_S 27 février 2018 at 8 h 09 min

      Merci Karine 🙂

  • Reply Acné Sévère | Mon Histoire & Comment j'ai réussi à m'en débarrasser - By Reo 24 février 2018 at 9 h 47 min

    […] article “S’aimer et aimer son acné “ vous aidera à avoir une autre vision des problèmes de peau et peut-être à mieux accepter ce qui […]

  • Leave a Reply