BEAUTY

Comment je choisis mes cosmétiques 🌸

7 mars 2018

choisir cosmétiques soin beaute byreo

Bonjour à tous,

aujourd’hui je vais vous parler de Comment je choisis mes cosmétiques. Vous me voyez passer des cosmétiques biologiques, naturels, Coréens, en passant par des soins de parapharmacie ou de parfumerie et je comprends que cela puisse destabiliser certains d’entre vous.

Saviez-vous que ces choix ne sont absolument pas le fruit du hasard, de partenariat ou autre graissage de pattes venu de différentes marques, mais qu’ils répondent à des critères bien spécifiques, personnels et réflèchis ?

Je suis, comme j’aime le dire, une Flexitarienne de la cosmétique et je vous explique tout cela dans cet article.

La Publicité, le Prix et l’Influencer

Le remake du bon, la brut et le truand de notre époque …

Vous auriez cette crème que l’on voit dans cette pub ?
Ce soin est cher mais ça prouve son efficacité !
J’ai lu dans tel magazine que cette crème est GENIALE !
Enjoy Nanas a parlé de cette crème vous connaissez ? 

Combien de fois j’ai pû entendre ce type de phrases dans mon métier ou mon quotidien ! Inévitablement, je me fais la réflexion que trop peu ont la curiosité de savoir ce qu’ils achètent et avec quoi ils se tartinent le visage. Est-ce que je me trompe si je dis qu’à mes yeux l’achat d’un soin est conditionné à 80% par la publicité ?

Là où moi je fuis, d’autres se jettent à corps perdu dans l’achat de cosmétiques, parce que la pub ou tel influencer (moi inclus) a dit que “…”

Quelque part, je me prendrai moins la tête si mes choix étaient seulement conditionnés par cela 😉

Mes critères de choix

Composition, packaging, odeur, je croise ces données, les multiplie avec ma curiosité, les divise avec mon pouvoir d’achat et fractionne le tout avec une bonne dose de réflexion. Mon “impulsion” d’achat peut prendre plusieurs jours voir semaines ou une fraction de seconde !
Je vais tâcher de vous expliquer cette équation de choix cosmétiques du mieux que je le peux .

Nous sommes bien d’accord, qu’avant les critères ci-dessous, il est essentiel de choisir des soins adaptées à son type de peau et à ses besoins, ponctuels ou non.

Commençons par le facteur décisionnel NUMBER ONE :

La composition

Voici la clé de voûte de mon choix. Tout se passe dans le déchiffrage méticuleux de la liste INCI (prononcé INE-KI). Vous savez cette liste écrite avec une police microscopique de 0,5, bien cachée sur, parfois sous ou dans, les packagings de nos soins.

Nombre d’ingrédients sont rédhibitoires à mes yeux, mais là où l’affaire se corse, c’est que j’en tolèrent quelques-uns selon le type de produits ou leurs pourcentages dans la formule. Pour information, les ingrédients sont classés par ordre décroissant dans la liste INCI.

Les trois (voir 4) premiers ingrédients de la liste INCI sont essentiels car ils représentent quasiment 80% de la composition d’un soin.

Voici la liste, non exhaustive, des ingrédients que j’évite au maximum :

Les ingrédients à éviter dans les cosmétiques
Huiles et cires minérales (hydrocarbures) | Paraffinium liquidum, mineral oil, Petrolatum, Paraffin, ceresin...
Silicones | Dimethicone, cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane, cyclomethicone…
Sulfates | Sodium laureth sulfate, sodium myrte sulfate, ammonium laurent sulfate…
Parabens | E214 à E219, methylparaben, propylparaben, parahydroxybenzoate de méthyle…
PEG ou PPG | Mots contenant PEG, PPG ou se terminant par –eth.
BHT et BHA | Butylhydroxytoluène, butylhydroxyanisole
Phtalates | Diethyl phthalate (DEP), Butyl benzyl phtalate (BBP), Dimethyl phtalate (DMP) …
Libérateurs de Formaldéhyde | Diazolidinyl urea, DMDM Hydantoin, Imidazolidinyl Urea….
Composés organohalogénés | Chlophenesin, Iodopropynyl butylcarbamate…
Sels d’Aluminium | Aluminum Chloride, Aluminum Chlorohydrate, Aluminum Chlorohydrex

Si ces ingrédients apparaissent dans les 3-4 premiers composants de la liste INCI (hormis le maquillage), c’est NON direct !

Par contre, comme je vous le disais mon seuil de tolérance vis à vis de ces ingrédients à éviter varie selon le type de produits ou sa concentration. Prenons l’exemple des silicones, facilement reconnaissable par leur terminaisons en -ane ou -one (dimethicone, cyclopentiloxane…)  pour vous illustrer cette tolérance.

Leur présence dans des soins capillaires est totalement à proscrire pour moi, je suis assez intransigeante là-dessus, pas de plastiques dans mes soins capillaires ! Cependant, je vais les tolérer dans du maquillage car ils apportent un glissant, une texture incomparable. Il m’arrive, exceptionnellement, de les approuver en toute fin de liste INCI pour les soins corporels, ou fait plus rare dans un soin visage. Pour information les silicones ont un effet occlusif, comédogène, et sont très peu biodégradables, il en est de même pour les huiles / cires minérales (Paraffinium liquidum, minéral oil, Petrolatum, Paraffin...)

Vous l’aurez compris, ce sont vraiment des choix personnels, au cas par cas, qu’il est difficile de vous expliquer précisément tant ils comportent des exceptions, variantes, selon mon humeur, mes envies, ou la catégorie de soin.
À cela vient se greffer d’autres paramètres, voir ci-dessous, qui déterminent si oui ou non, j’achète un produit.

Pour apprendre à déchiffrer ce chinois cette liste, je vous conseille l’ouvrage de référence “La vérité sur les cosmétques” de Rita Steins (ou le site internet du même nom). La lecture de ce livre a complètement changé et orienté mes choix quand aux produits que j’utilise ou non. Vous ne verrez plus jamais les cosmétiques de la même façon après sa lecture.

la vérité sur les cosmétiques décrypter les étiquettes beaute soin

Le prix

Saviez-vous que le coût de revient d’une crème ne dépasse pas les 1 euro dans la majorité des cas ? Surtout pour les crèmes de marques conventionnelles ou pharmaceutiques. Forcément, quand je vois des soins dont le prix frôle l’indécence, je suis totalement rebutée !

Beaucoup croient à tort que le prix est garant de qualité, mais c’est un énorme mensonge que l’on fait gober à des millions de consommateurs.

Attention, je parle ici exclusivement des cosmétiques, pas des produits issus de l’artisanat par exemple.

On se sent privilégiés et convaincus de l’efficacité d’un soin parce qu’il vaut un rein (un bras et une jambe en plus selon la marque dit de “prestige”).
Notre ego est flatté de pouvoir s’offrir LE soin que tant de personnes n’oseraient ne serait-ce qu’imaginer s’acheter. Bullshit !

Exemple : je ne m’offrirai jamais de la vie un soin La Prairie, une crème Chanel ou Dior…

Le packaging

Une touche de rose, de paillettes, un beau flacon, un visuel épuré et classe, oui madame ! j’ai des goûts variés. Un packaging inhabituel, novateur, esthétique attire forcement l’oeil.

Les grandes marques l’ont bien compris, le contenant à plus d’impact que le contenu. Une touche de vert, et de végétal et nous sommes persuadés de s’offrir un soin naturel, greenwashing bonjour … Un flacon en forme de seringue et là nous sommes convaincus d’avoir le meilleur soin anti-âge, celui qui va combler nos toutes nos rides, entres les mains. L’Oréal si tu passes par là…

Amies consommatrices méfiez-vous, un joli flacon peut cacher une formulation à fuir !

La marque

Il y a des marques que j’ai envie de soutenir et qui me donnent entièrement confiance. Ce peut-être à cause de leur éthique, leur histoire ou leurs produits qui m’ont toujours satisfaits. A contrario, je peux boycotter totalement certaines marques.

Par exemple, je n’achèterai plus aucuns produits de chez Nars; marque anciennement Cruelty Free qui a fait machine arrière en s’exportant sur le marché chinois !! En revanche,  j’offre toute ma confiance à des petites marques françaises, naturelles et de qualité telles que DeNovo .

Le plaisir, la sensorialité

Le moelleux d’une crème corporelle, la fraîcheur d’un sérum hydratant, l’odeur régressive d’un soin. Les textures et particulièrement les odeurs me font voyager. J’y suis très sensible, le meilleur produit du monde n’aura pas mes faveurs si son odeur me déplait. Mais je reste tout de même en alerte face à la présence de molécules parfumantes potentiellement dangereuses pour la santé.

Même si un parfum vous enivre soyez prudentes, ce sont des molécules très allergènes et certaines sont même considérées comme perturbateurs endocriniens. Gare aux Phtalates, musc synthétiques et autres substances odorantes de synthèse.

C’est pour ce coté régressif, tel une madeleine de Proust, que j’ai dans mes placards un pot de crème Nivea soft, dont la composition m’hérisse le poil. Je ressors ce soin “doudou” lorsque j’ai envie d’être réconfortée et par pur plaisir de sentir ses effluves sur ma peau. C’est un soin que j’utilise à dose homéopathique.

La curiosité

Je suis d’un naturel très curieuse, j’aime découvrir, apprendre de nouvelles choses chaque jour. J’aime tester, comparer des soins juste parce qu’ils sont nouveaux. Cela me permet de mieux (vous) les conseiller. Les nouvelles textures ou les produits innovants attisent particulièrement ma curiosité, c’est ainsi que je me suis intéressée à la K-Beauty (cosmétiques Coréens).

Pour exemple : L’autobronzant sous forme de mousse crépitante de GARANCIA, le masque moussant Milky Piggy d’Elizavecca.

Les promesses / la renommée

Comme toutes bonnes poires consommatrices, je me fais moi aussi avoir face aux promesses miraculeuses de certains soins de renommée “mondiale”. Je suis aussi influencée par les avis quasi unanimes de la communauté beauté ou par le conseil d’un influencer en qui j’ai confiance.

La part de rêve et l’effet placebo sont indéniables quand à l’efficacité d’un cosmétique.

Pour exemple, je me suis offert plusieurs soins THE ORDINARY  plébiscités par le Makeup Artist Wayne Goss.


Voici un exemple de la variété de soins que je peux utiliser :

HAUL Soins Visage ✨ + Comment je choisis mes cosmétiques 🌿

J’espère que cet éclairage sur mes choix vous aideront à mieux comprendre comment je choisis mes soins. J’essaie de trouver un équilibre entre bon sens, achat raisonné et plaisir qu’apporte les produits beauté.

J’aimerai aussi attiser votre curiosité, vous donnez des clés afin de mieux consommer et choisir plus facilement / intelligemment vos soins. J’envisage un article complémentaire et nécessaire je pense, sur “Comment décrypter les étiquettes “ , qu’en dites-vous ?

J’attends vos réactions avec impatience en commentaires et je serai curieuse de savoir comment VOUS choisissez les vôtres ?

Prenez bien soin de vous

You Might Also Like

30 Comments

  • Reply LENGY Amandine 10 mars 2018 at 20 h 14 min

    Coucou, merci pour tout tes conseils tu as une très bonne culture et tu es pas comme ces youtubeuses qui ont des millions d’abonnés qui ont testés 15000 produits par mois et qui sont payés pour parler de tels produits en vogue.

    • Reply Audrey_S 11 mars 2018 at 17 h 11 min

      et j’espère ne jamais l’être 😊 bises et merci !!!

  • Reply Sonia 10 mars 2018 at 15 h 56 min

    Coucou Audrey! Merci pour cette vidéo super intéressante! J’attends avec impatience ta vidéo sur les produits anti-age, et surtout anti-tâches, car je commence malheureusement à en avoir quelques unes , vivant dans le Sud de la France , et malgré une protection solaire quasi quotidienne 🙁 J’avoue être assez perdue sur ce sujet! Je vais déjà essayer d’augmenter l’indice utilisé, ca sera un bon début.
    A bientôt

    • Reply Audrey_S 11 mars 2018 at 17 h 12 min

      excellent debut même 😊

  • Reply Lili 10 mars 2018 at 14 h 13 min

    Bonjour,

    Merci pour vos articles et vos vidéos.

    J’ai une peau très grasse, des pores très dilatés et fragile. J’aimerais essayer un hydrolat mais je n’arrive pas à le choisir. Pouvez-vous me conseiller ?
    En existe t’il pour les premières rides ?
    Si oui peut-on les utiliser en même temps et comment ?

    Merci par avance

    Bonne journée

    • Reply Audrey_S 11 mars 2018 at 17 h 13 min

      dans votre cas j’opterai pour l’hydrolat de saule blanc (astringent, anti-imperfections) le soir et de l’immortelle le matin (reparateur, apaisant, antiage) par exemple 🙂 on peut les mélanger ou alors les alterner 😊

  • Reply bellattitude13 8 mars 2018 at 21 h 46 min

    Coucou Audrey, article très intéressant et complet, merci pour toutes ces précieuses informations et le temps que tu as consacré à l’écrire, tu as de plus une plume très agréable à lire. Je vais faire un peu plus attention aux compositions! par contre j’ai un soucis pour le déo, si je n’ai pas d’aluminium j’ ai le dessous de bras qui dégage une odeur pas très agréable. j’ai essayé le naturel “shmidt” et c’est encore pire, aurais tu un très très efficace? il me semble que tu en as parlé! Sinon une vidéo sur tes indispensables sur iherb serait top je n’ai toujours pas passé le cap de la commande car j’ai du mal face à tout ces produits et je ne sais plus ou en donner de la tête ahah bisous

    • Reply Audrey_S 11 mars 2018 at 17 h 15 min

      Oui le déodorant je peine aussi à en trouver un efficace, le dernier vraiment clean qui était pas mal du tout c’est le Daydry, le violet a la sauge, j’en parle dans ma dernière vidéo produits terminés je pense 🙂 bises ma jolie, tu me laisses des petits mots partout merci 😊

  • Reply Lady Angel 8 mars 2018 at 12 h 48 min

    Coucou! Superbe article! J’ai appris pas mal de petites choses et j’en ai profité pour faire une capture d’écran de la petite liste (ça m’aidera un peu mieux pour choisir mes crèmes ^^’). En tout cas ton article été vraiment interessant.

    • Reply Audrey_S 8 mars 2018 at 13 h 41 min

      Coucou, merci contente que cela puisse t’aider 🙂 bises

  • Reply Dorine 8 mars 2018 at 9 h 45 min

    Bonjour ,
    Je voulais savoir ce que vous pensez de la marque Caudalie ?
    Merci pour cette article 👍

    • Reply Audrey_S 8 mars 2018 at 11 h 50 min

      Bonjour, on y trouve du bon et du moins bon dans le sens où certains produits ont des composition plus clean et qualitative que d’autres. Chez eux j’ai longtemps utilisé le Serum Vinoperfect, à l’heure actuelle j’utilise leur Mousse nettoyante, leur eau de beauté, leur eau de raison et leur dernière essence vinoperfect 🙂

  • Reply Madjiguène 7 mars 2018 at 21 h 41 min

    Merci pour cet article super accessible, grâce à toi je fais plus attention à mes achats compulsifs de produits, souvent dictés par un besoin de perfection. Mais bref, toujours de l’acnée à mon âge 47😶mais assumé. En tout cas j’apprends beaucoup avec toi et je t’ai suivi dans l’aventure The ordinary et pai. Merci pour ta fraîcheur 😍😍😍

    • Reply Audrey_S 8 mars 2018 at 8 h 12 min

      Avec plaisir, au niveau de ton acné tu as essayé de supprimer les produits laitiers ? le facteur hormonal doit aussi jouer un rôle, quelle plaie ces imperfections ! Le serum zinc niacinamide de The ordinary tu as testé ? bises

  • Reply JULIE 7 mars 2018 at 20 h 09 min

    Bonjour Audrey super article et oui pour ton article comment décrypter les étiquettes. Merci pour tes conseils et avis sur les produits 😉

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 20 h 47 min

      Merci à toi Julie, tu peux déjà te faire un copié collé de la liste des ingrédients a éviter, si tu les vois apparaitre dans les premiers de la liste INCI c’est pas bon signe 🙂

  • Reply LAETITIA M 7 mars 2018 at 19 h 15 min

    Bonjour Audrey. Je trouve ton article très intéressant. Moi aussi je fais de plus en plus attention à la composition de mes soins et aussi à ce que je mange. Je dois dire que depuis que je suis tes vidéos, je suis assez influencée dans mes achats. J apprécie ton côté professionnel. En plus de nous indiquer les composants des produits que tu nous présentes tu nous expliques leur utilité. J adapte donc tes conseils en fonction de mon type de peau et des besoins du moment et je trouve ma peau beaucoup plus belle. En attente de ton prochain article sur les étiquettes produits. Merci.

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 20 h 46 min

      Bonsoir Laetitia, je pense que dans un avenir proche, les gens vont de plus en plus faire attention aux compositions de leurs soins (et à leur alimentation aussi) . Au niveau des marques ça se répercute déjà, on voit des gammes devenir plus clean, exclure certains ingrédients et ça c’est vraiment une avancée ! Cette semaine j’étais avec le représentant de la marque ADERMA et par exemple il reformule certains de leurs produits (bye bye sulfate, parabens, phenoxyethanol, silicones…) ! Pour moi qui travaille en pharmacie et qui a du mal parfois à conseiller certaines crèmes, parce que pas trop de choix niveau compo clean, je suis toute enthousiaste 🙂

  • Reply Jugens Marjolaine 7 mars 2018 at 9 h 02 min

    Bonjour Audrey
    C’est impressionnant de voir que tu réponds à tous les commentaires 😊Pour MOi je vais prendre la liste en photo (je l’aurai sous la main!!)Meme si il y en avait plusieurs que je connaissais.Je fais de plus en plus attention et surtout pour les filles !!plus de gel douche que des savons naturels et liniment pour nettoyer le visage et crème hydratante bio.J’avais acheté aussi le 60 millions de consommateurs “la vérité sur les cosmétiques”a garder sous la main.D’ailleurs L’huile de Nuxe et mauvaise (tu en parlais dans ta dernière vidéo ☺️) je l’a remplacé par celle de Melvita tu verras elle sent trop bon aussi👌Dernière chose connais tu la nouvelle gamme”naturelle ” de chez Kerastase?je me tente pour l’huile de soin dans rinçage thermo protectrice 🙈Je te (vous!!)souhaite une belle journée 😘

    • Reply Jugens Marjolaine 7 mars 2018 at 9 h 04 min

      Ahhh cette écriture intuitive😩Il y a plusieurs erreurs d’orthographe désolée 😅

      • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 9 h 09 min

        Ecriture intuitive ? je me suis relu plusieurs fois, j’ai du passé à coté de fautes, là je me relis et je vois pas où? Je veux bien ton aide du coup 🙂

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 9 h 12 min

      Re- coucou, oui sur le blog je mets un point d’honneur à répondre à chaque commentaire car c’est une plateforme qui me tiens à coeur et aussi par respect pour mes lecteurs qui prennent de leur temps pour me laisser un mot. La gamme Aura je sais plus de Kerastase, j’ai eu l’occasion d’avoir des échantillons et franchement niveau compo c’est pas terrible …. Oui l’huile de Nuxe j’en suis enfin sevrée lol. J’ai trouvé bien mieux avec la marque Belesa, l’huile des cevennes elle est parfaite et son odeur est à tomber 😘 bises

  • Reply Alexandra-h 7 mars 2018 at 8 h 26 min

    🤗C’est toujours un plaisir pour moi de te lire ou regarder tes vidéos,ce sujet est super intéressant,Je suis assez curieuse de ce côté là surtout avec une peau sensible et réactive! c’est un sujet inépuisable je trouve. Très intéressant et tu nous donne un avis éclairé et sans juger 👍merci 😉

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 8 h 41 min

      Merci Alexandra, non je ne juge pas car comme je le dis dans ma vidéo de notre point de vue on a toujours raison…. 😉

  • Reply Tessa 7 mars 2018 at 8 h 20 min

    Bonjour Audrey,
    Ton article est très instructif. Depuis, plusieurs mois maintenant j ai changé ma routine cheveux en optant pour des shampooings et soins plus naturels.Le mari aussi y est passé,et nous voyons vraiment une vrai différence.Par contre il est vrai que la composition écrite en pattes de mouches sur les étiquettes des cosmétiques laisse parfois songeur.Du coup on se fie à se qui est lisible sur le packaging avant!! J ai pris en photo ta petite liste et dorénavant je comparerai la liste Inci de mes futurs produits avec.
    .MERCI encore pour tes avis et tes conseils.j’ai confiance en tes revues. A bientot🗼☺

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 8 h 39 min

      Merci Tessa, oui il faut une loupe pour lire certaines compo et pire sur certains produits elle se trouve désormais sous une étiquette qu’on ne peut décoller qu’une fois le produit acheté 😑 Bises

  • Reply "Sonia Franciscana" (sur les reseaux) 7 mars 2018 at 7 h 34 min

    Hello Audrey
    Tres bon article!
    Un article “comment decrypter les etiquettes” serait certainement tres utile pour bcp 😉
    Bises

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 7 h 44 min

      Hey coucou, contente de te lire par ici. Déjà si tu arrives à retenir la listes des ingredients à éviter tu sais déjà l’essentiel. Surtout si comme je le disais ces ingrédients apparaissent en debut de liste INCI 🙂

  • Reply Gaelle 7 mars 2018 at 7 h 13 min

    Merci beaucoup pour cet article je l’attendais!! J’essaye de décrypter les étiquettes aussi mais pas toujours facile (surtout quand tu vis au Japon haha). Et ici au Japon trouvé une compo clean….Du coup j’essaye de regarder les premiers ingrédients et les derniers voir si c’est comme ceux que tu as pu citer. Mais voilà je ne connais pas tout encore donc je peux me faire avoir. Et je met beaucoup de temps à acheter un produits car je cherche pleins d’avis, regarde les compos, puis recherchent d’autres produits, sachant que j’ai un budget limité j’essaye de pas faire de bêtises. Parce que dès que je fais un achat impulsif finalement ça convient jamais!
    Donc s’il te plaît oui fais un article sur comment décrypter les étiquettes! Ça m’aidera tellement haha.
    Merci beaucoup en tout cas !! 🙂

    • Reply Audrey_S 7 mars 2018 at 7 h 31 min

      Salut Gaelle, je te conseille de faire un copié collé de la liste d’ingrédients à éviter que j’ai partagé, car quoiqu’il arrrive il faudra que tu apprennes à les reconnaitre, je te rassure ça vient avec l’entrainement .
      Si tu vois ces ingrédients dans les premiers de la liste INCI tu peux passer ton chemin je pense 🙂 Tu as raison de réfléchir à tes achats ça évite bien des déceptions !

    Leave a Reply