BEAUTY

ACNE / PEAU GRASSE ✘ 10 ERREURS À ÉVITER ! + CONSEILS ✨

9 septembre 2017

acne sévère traitement témoignage

Bonjour à tous,

Mes années de traitement contre l’Acné sévère et mon métier de Préparatrice en Pharmacie, m’ont appris quels sont les erreurs à éviter quand on souffre de cette affection cutanée, comment la traiter pour le mieux et bons nombres d’astuces que j’essaie de vous partager depuis des années.

Aujourd’hui, je vous partage 10 erreurs à éviter quand on a la peau acnéique ou grasse.

L’acné sévère, mon histoire

Si vous me suivez depuis quelques temps, mon histoire avec l’Acné et mon parcours de Soins ne vous sont pas inconnus. Elle vous montrera que coté traitements dermatologiques et soins anti-acnéiques, j’ai quasiment tout testé en vain.
Seules des méthodes plus douces, naturelles et saines ont été salvatrices.

 

10 Erreurs à éviter quand on a de l’acné ou la peau grasse

1 – Trop Décaper sa peau

Un excès de nettoyage peut venir irriter, déstabiliser l’équilibre cutané et fragiliser l’épiderme. Cet excès occasionne dans la puplart des cas une sur-production de sébum, des irritations, rougeurs entretenant ainsi l’apparition de nouvelles imperfections.
La peau produit en surface un film hydro-lipidique qui lui sert de barrière de protection, ce film maintient la peau hydratée, en bonne santé et empêche aussi l’intrusion de bactéries dans le corps. La Peau à 2 rôles fondamentaux qu’il ne faut jamais oublier : un rôle immunologique, elle nous protège des agressions extérieurs et d’agents pathogènes et un rôle d’élimination, elle évacue les toxines et déchets du corps vers l’extérieur, la peau est ce que l’on appelle un émonctoire.

Il est important de nettoyer sa peau tous les jours, afin de la libérer des impuretés, tout en respectant son équilibre et son rôle essentiel de protection. Douceur et Respect de la peau, ne l’oubliez jamais ! C’est un gage d’une peau saine.

Deux facteurs entres en jeu : la quantité de nettoyages et la qualité de celui-ci . J’entends donc par « décapage » soit un excès de nettoyage et l’accumulation de méthodes abrasives (gommage, masque, utilisation d’éponges, de brosse, de peeling…) , soit l’utilisation de cosmétiques trop agressifs. Le pire étant lorsque ces 2 facteurs (quantité / qualité )  se cumulent.

Dès que l’on souffre de peau grasse ou d’acné, nos choix de produits nettoyants s’orientent systématiquement vers des produits pour peaux à imperfections, à tendance acnéiques qui sont bien trop agressifs pour la peau. L’acné et la peau grasse sont un état temporaire de la peau on l’omet trop souvent… On peut utiliser occasionnellement ce type de nettoyants mais par expérience l’occasionnel devient vite quotidien.

Respecter votre peau en utilisant des nettoyants très doux, adaptés aux peaux sensibles (l’acné induit une irritation de la peau non négligeable) ou pour peaux normales. Pour ceux qui ont l’habitude de se savonner le visage Matin ET Soir, je vous conseille même d’arrêter de savonner votre peau le matin.

Au matin, la peau est rarement impure au point de devoir subir un nettoyage vigoureux. Un peu d’hydrolat sur un coton, ou sur une lingette réutilisable, une pulvérisation d’eau thermale suffit souvent à nettoyer sa peau. Je vous parle prochainement de Comment j’ai arrêté de me laver le visage.

Quels Nettoyants doux pour les peaux grasses utiliser ?
Voici ceux que j’ai pû tester et qui m’ont entièrement satisfait :
Gel nettoyant purifiant bio visage de Cattier
Mousse nettoyante purifiante de Madara
Gel nettoyant pureté d’Absolution
Savon d’Alep (et tous les savons saponifiés à froid)
Nettoyant doux visage de Désert Essence
Mousse nettoyante peau sensible à la rose d’Andalou Naturals

2 – Oublier de se démaquiller

L’étape du démaquillage est primordiale pour nous les femmes (ou les messieurs). Ne vous couchez jamais sans avoir démaquiller / nettoyer votre peau. Fond de teint, poudre, sébum et autres impuretés font un cocktail explosif qui favorise le développement de l’acné et des imperfections.

Le démaquillage ne doit pas se faire à coups de méthodes abrasives et inadaptées. On oublie lingettes démaquillantes ou savonnages compulsifs plusieurs fois consécutif.

Pour ôter le maquillage rien de tel que le gras, le bon gras, pour le dissoudre et le faire disparaitre. On opte pour un lait démaquillant ou une huile végétale (huile de coco,de Jojoba, de Sésame, de noisette  par exemple) que l’on vient masser du bout des doigts sur le visage. On essuie ensuite avec un linge ou un coton, réutilisable de préférence. On peut, si nécessaire, savonner en douceur sa peau ou passer une lotion ou un hydrolat pour parfaire cette étape.

3 – Ne pas hydrater sa peau suffisamment

Sous prétexte que la peau brille, on peut omettre sciemment de l’hydrater. L’hydratation, l’apport d’eau, est essentiel. Une peau bien hydratée vieillie moins vite, est moins sujette aux irritations, rougeurs..  Elle est juste tellement plus belle et lumineuse !

Plutôt que d’utiliser une crème hydratante, je vous conseille les Sérums hydratants. Hautement concentrés, ils sont souvent moins « gras » qu’une crème.

Si vous utilisez des huiles végétales en guise de soin visage, appliquez-les sur une peau humidifiée avec un hydrolat ou une lotion hydratante (il existe désormais des « toniques » enrichi en actifs hydratants, le tonique  Aqua Rosa de Sanoflore par exemple). Ou après l’application du Sérum hydratant de votre choix.
L’huile scelle l’hydratation de la peau (l’eau s’évapore naturellement).

4 – Fuir les Huiles végétales

La logique lorsque l’on souffre de peau grasse, est de tenter par n’importe quel moyen de l’assécher et de dompter l’excès de sébum. Forcément, l’utilisation d’Huiles végétales sur le visage peut paraitre complètement fou voir risqué… mais il en est tout autre.

Si vous appliquez une Huile végétale adaptée à votre peau grasse et acnéique avec la bonne technique d’application et le bon dosage, cela peut au contraire faire des miracles !

Le sébum est produit en grande partie pour protéger, hydrater la peau. Le fait d’apporter de l’extérieur cette protection, via une huile végétale, va naturellement réguler la production de Sébum.

Quelles Huiles végétales utiliser ?

Les Huiles végétales les plus adaptées aux peaux grasses et acneiques
Nigelle
Noisette
Jojoba

Comment les appliquer sur le visage ?
Tout d’abord il faut doser correctement la quantité d’huile, 3 gouttes suffisent amplement pour faire tout le visage. Versez 3 goutes dans le creux de la main, chauffez-la en frottant vos mains entres elles et appliquez sur le visage humidifié, idéalement avec un hydrolat (Romarin, Lavande, Immortelle sont les plus adaptés), massez pendant 2 bonnes minutes.

Les Huiles végétales remplaceront n’importe quelles crèmes hydratantes. On peut les associer avec des Huiles Essentielles pour plus d’efficacité, attention aux précautions d’emploi de ces dernières et à leurs dosages.
Pour 3 gouttes d’Huiles végétales, 1 goutte d’huile Essentielle suffira largement.

Les Huiles Essentielles les plus adaptées aux peaux grasses et acneiques
Tea-Tree
Géranium d’Egypte
Palmarosa
Romarin à verbenone
Immortelle
Eucalyptus citronné

Vous pouvez également préparer un mélange d’huiles végétales et d’huiles essentielles à l’avance en guise de soin anti-imperfections.

Soin Anti-Imperfections
30 ml Huile Végétale de Nigelle
20 ml Huile Végétale de Noisette
10 gttes d’Huile Essentielle de Palmarosa ou Tea Tree
10 gttes Huile Essentielle de Romarin à verbenone
5 gttes Huile Essentielle d’Immortelle ou d’Eucalyptus citronné

 

5 – Trop matifier sa peau

Crème matifiante, Poudre, brume fixatrice de maquillage, primer… à trop vouloir contrôler l’excès de sébum on ne fait qu’obtenir l’effet inverse et entretenir le problème. Cela peut vite devenir un cercle vicieux

Plus votre peau sera asséchée, plus elle produira du sébum pour se protéger et retrouver du confort et plus vous allez la matifier…

On peut matifier sa peau mais sans excès ! Une crème hydratante ou une huile végétale adaptées à votre peau grasse ne feront pas briller votre peau.

Si besoin, je vous conseille un léger voile de poudre qui donnera un aspect mat à celle-ci et fixera votre fond de teint si vous en utilisez. Ce dernier sera choisi Oil-free et non comédogène.
Si vous optez pour du fond de teint minéral vous n’aurez pas besoin de poudrer en plus. Le maquillage minérale est parfaitement adapté à ce type de peau, vous trouverez votre bonheur dans des marques telles que BohoGreen Makeup, Lily lolo, Everyday Minerals , Cover FX

Le soir, il est totalement inutile d’utiliser un soin matifiant…

6 – Utiliser des produits traitant tout le temps et sur tout le visage

L’acné est un problème ponctuel, il convient donc de traiter votre peau uniquement lorsque cela est nécessaire. Dans la même optique, il faut localiser les soins traitants que sur les zones concernées.

Je vais imager la chose, vous attrapez des poux, que se passe-t-il ?
Vous sortez l’artillerie lourde et faites la guerre à ces vilains parasites. Une fois ce désagrément passé, il vous paraitrait complètement aberrant de continuer à utiliser des shampooings et lotion anti-poux, on est d’accord ?
C’est pareil pour votre acné…

Une fois diminué ou disparu, on retourne à des soins quotidiens « classiques », pour peaux normales, mixtes ou grasses si besoin, mais basta les soins traitants super forts !

Le risque ? les effets rebonds, une peau irritée, abimée, une acné de plus en plus résistante aux traitements…

7 – Changer sans arrêt de soins

La peau se renouvèle en moyenne tous les 28 jours. Comment voulez-vous voir de réels résultats en 24H seulement ?

J’exagère sûrement sur ce délai mais nous ne sommes pas loin de la réalité, on veut des résultats rapides et visibles, très vite, trop vite. Avant même que la peau aie pû amorcer un processus de changement.

Lorsque vous testez un nouveau cosmétique,  un minimum de 21 jours est nécessaire pour constater des résultats. Attention, certains bénéfices sont quasi immédiats (l’hydratation par exemple) mais dans le cas d’un processus de guérison, de réparation cutanée ce délai est inévitable !

Il faut laisser le temps à la nature ou plutôt au corps humain de faire son travail… Donc par pitié arrêtez de changer constamment de routine de soin !

Et d’ailleurs, si une routine vous convient restez-lui fidèle. J’exclu de ce cas de fidélité , les soins spécifiques qui s’utilisent ponctuellement sur de très courtes périodes, tels que les soins locaux asséchants.

8 – User et abuser des gommages et des masques

Utilisés à bon escient, les gommages et les masques ne sont pas nocifs pour les peau grasses / acnéiques, au contraire. Un gommage , effectué avec des gestes doux et un masque purifiant à base d’argile par exemple réalisés occasionnellement seront bénéfique pour la peau.

Ici je parle vraiment d’abus de ceux-ci (au delà d’une fois par semaine) et de mésusages.

Un gommage trop agressif, avec des grains très irréguliers et durs, appliqué sur une peau irritée, et enflammée réalisé avec des gestes brusques, ne ferait qu’aggraver la situation. De même un masque à la composition douteuse, qu’on laisserait agir trop longtemps et réalisé à une fréquence trop élevée sera tout aussi contre-indiqué !

Les bons produits
Je ne saurai que trop vous recommander de choisir vos produits dans des gammes certifiées biologiques, vous serez garant d’un produit qualitatif, respectueux de l’environnement de votre santé et de votre peau !

Coté gommages, voici ceux que je peux vous conseiller :
Gommage visage doux de Desert Essence
Exfoliant enzymatique Purifiant de DeNovo

Coté masques, tout d’abord les argiles les plus adaptées et ceux que j’ai pû tester et adorer :
L’Argile Verte , la plus purifiante
L’Argile Jaune, détoxique et netttoie en profondeur avec plus de douceur que la vert
L’Argile blanche, très douce, nettoie purifie, illumine le teinte
Le Rhassoul, nettoie, purifie, peut être utiliser comme nettoyant quotidien
Le Masque purifiant Magnifica de Sanoflore
Le Masque Purifiant AHA & Copaïba de Paï Skincare

Les 2 en 1
Masque argile & charbon à l’Acide Azélaïque d’Azélique (ultra efficace !)
Masque Exfoliant à l’acide glycolique (et anti-âge) de Derma E
Exfoliant enzymatique Purifiant de DeNovo

Les bons gestes
Les gommages doivent être appliqués sur une peau propre, légèrement humidifiée (sauf dans le cas de certains gommages enzymatiques) et massés en douceur, sans pression. On caresse la peau et on évite les zones trop enflammés, ou si la peau est irritée. On évite bien entendu le contour des yeux.

Les gommages enzymatiques s’utilisent soit comme des nettoyants que l’on masse et rince abondamment sur peau humide ou sous forme de masque à poser le temps conseillé (jamais plus)  que l’on rince aussi à grande eau.

Les masques sont à appliquer sur une peau propre, idéalement après votre gommage. On délimite  bien les zones sensibles, contours des yeux, lèvres et on laisse poser le temps indiqué et pas au-delà. On rince ensuite abondamment et on hydrate bien sa peau.

Les plus doux, efficaces et à la composition irréprochable sont les masques à l’argile. On les trouve prêts à l’emploi ou sous forme de poudre que l’on dilue avec de l’eau ou un hydrolat de plante (encore mieux !).
Ne commettez pas l’erreur que l’on fait tous, de les laisser sécher au point qu’ils craquèlent et déshydratent complètement la peau ! Retenez bien et répétez après moi : on ne laisse jamais sécher et craqueler un masque à l’argile !

La bonne fréquence
1 fois par semaine pas plus

9 – Manquer d’hygiene

Là je parle d’hygiène « extérieur », de tout ce qui rentre en contact direct ou indirect avec votre peau et qui pourrai être une source de contamination bactérienne.

Vos mains doivent être soigneusement lavées avant l’application de vos soins. Puis régulièrement dans la journée. Si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon, les gels hydroalcooliques sont une bonne solution.

Evitez au maximum de toucher votre visage et de triturer vos boutons. Si vraiment vous ne pouvez vous empêchez d’en extraire un, faites-le au moins dans les règles de l’art !

Extraction d’un bouton sans risque :
– Laver rigoureusement vos mains, enrouler vos doigts dans du papier absorbant ou hygiénique.
– Nettoyer votre peau  (l’extraction sera facilité car la couche supérieur de l’épideme sera ramollie et les pores plus dilatées)
– Positionner les doigts le plus à plat possible autour de l’imperfection et exercer une pression avec la pulpe des doigts vers l’extérieur de celle-ci (et non vers son centre comme on le fait tous), comme si vous vouliez éloigner la peau du centre de votre imperfection.
– Une fois l’imperfection purgée, désinfecter avec une solution antiseptique

 

Les Serviettes de toilettes, taies d’oreillers, éponges ou brosses nettoyantes pour le visage doivent être changées et nettoyées quotidiennement.

Les Pinceaux et éponges à maquillage (type Beauty Blender) doivent être nettoyés au moins une fois par semaine, voir quotidiennement. Notamment les pinceaux pour le teint.

 

10 – Avoir une mauvaise hygiène alimentaire

Pendant longtemps j’ai crû à tort, que mon alimentation n’avait aucun impact sur l’état de ma peau, je ne pouvais imaginer à quel point j’avais tout faux… Nous sommes ce que nous mangeons, et notre principal médicament doit être notre alimentation !

Adolescente, je buvais des litres de lait et me nourrissais principalement de céréales Kellog’s, de pâtes, de kiri et de gâteaux (j’adorai pourtant les légumes). Cette alimentation,  accompagnée d’une forte tendance au grignotage et à un appétit conséquent, aurait pû avoir des conséquences bien pires sur ma santé que de l’acné et quelques kilos de trop.

Les connaissances que j’acquerrai sur la nutrition, la santé, la naturopathie et la maturité aidant, on fait que peu à peu, j’ai modifié ma façon de manger. Le tournant à été assez net lors de l’annonce de ma grossesse, j’avais 24 ans.

Mon réequilibrage alimentaire à été plus que bénéfique pour mon acné comme pour ma santé. Et dans mon cas on peut carrément parler de réforme alimentaire. Voici les grandes lignes que j’ai suivi  :

L’alimentation Anti-acné
Un maximum d’aliments riches en anti-oxydants et vitamines (fruits et légumes frais)
Des aliments à faible indice glycémique (suppression / diminution du sucre blanc, des gâteaux, pain blanc, farine blanche…)
Des aliments riches en fibres
Diminution du Gluten (pâtes, gâteau, blé…)
Diminution / suppression des produits laitiers
Diminution des protéines animales
Une alimentation biologique

Manger plus sainement, plus « healthy » comme on dit, passe par de petites habitudes simples à prendre. Ce sont les changements minimes mis bout à bout qui vont faire toute la différence.
Je vous ai partagé un vidéo qui vous sera fort utile pour rééquilibrer votre alimentation :

 

Le cas des produits laitiers
Ne supportant plus d’un point de vue éthique et physiologique les produits laitiers, je les ai complètement supprimés du jour au lendemain, ce qui a entrainé un changement radical de l’état de ma peau.

Pour savoir si ils sont problématiques pour vous, je vous conseille de les supprimer TOTALEMENT pendant 21 jours minimum, un mois dans l’idéal. Vous verrez alors l’état de votre peau (ou votre santé) s’améliorer ou pas.

Lectures complémentaires pour aller plus loin

Secrets d’une Peau nette – d’elody-joy Joubert
Dans ma peau – Yael Adler
La vérité sur les cosmétiques – Rita Steins
Cosmétiques : comment s’y retrouver – Anne Warlin
Adoptez la slow cosmétique – Julien Kaibeck


Conclusion

Pour conclure, j’aimerai juste vous faire prendre conscience d’un fait : le corps humain est une machine formidable ! Rien n’y est laissé au hasard et on oublie trop souvent qu’il a une capacité presque magique d’auto-réparation.

Encore faut-il lui laisser l’occasion de le faire en lui donner les meilleurs conditions de vie, de bien-être afin que ses fonctions auto-réparantes, régulatrices soient optimales. C’est pour cela que l’hygiène de vie (alimentation, gestion du stress, sommeil, l’activité physique…) est si importante (autant que le meilleur des soins de Beauté. Une bonne hygiène de vie doit être votre principal secret de beauté.

La peau a le pouvoir de s’auto-équilibrer, de se réguler, se réparer,  il faut la traiter avec respect, douceur. Ne cherchez pas à trop en faire par l’accumulation de cosmétiques et de méthodes miracles notamment. Faites confiance en la nature, laissez-lui reprendre ses droits en quelque sorte, respectez-vous et prenez soin de vous….

audrey_signature

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Davina 12 septembre 2017 at 8 h 53 min

    Coucou Audrey, très chouette article merci 😊
    Est ce que l’on peux utiliser un sérum seul ? Ou le mieux est d’ajouter une crème hydratante ensuite ? Quel sérum conseil tu pour une peau normale à mixte?
    D’avance merci , bisous

    • Reply Audrey_S 16 septembre 2017 at 15 h 04 min

      Tout dépendra du sérum utilisé, après tout dépend de ce que tu recherches comme sérum, bio, hydratation, imperfections …

  • Reply Lecoindre Eva 9 septembre 2017 at 20 h 45 min

    Super article ! Très utile, clair et précis. Merci Reo pour ce partage de ton expérience sur ce type de peau.

    • Reply Audrey_S 10 septembre 2017 at 13 h 34 min

      Merci Eva 🙂

  • Reply Acné Sévère | Mon Histoire & Comment j'ai réussi à m'en débarrasser - By Reo 9 septembre 2017 at 11 h 59 min

    […] YouTube, traite des 10 erreurs à éviter quand on souffre d’acné et de Peau grasse. Dans l’article complémentaire vous trouverez des conseils bienveillants et naturels que j’aurai aimé […]

  • Leave a Reply