CHEVEUX

5 Règles d’Or pour Choisir ses Soins Capillaires 🌿

13 mai 2017

cheveux longs faire pousser plus vite

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, je suis très vigilante concernant la composition des produits cosmétiques que j’utilise. Ok, je fais souvent exception pour le Maquillage, ou par curiosité afin d’élargir mon panel de connaissances en matière de cosmétiques et conseils beauté. Mais là où je ne déroge quasiment jamais à la règle, c’est coté Soins des Cheveux.

J’aimerai partager avec vous 5 critères de choix dans ce domaine (en sachant qu’il y en a encore d’autres).

Je vous avez d’ailleurs proposé une vidéo il y a pas mal de temps sur ma chaîne, qui reprend quelque un de ces principes :

 

5 RÈGLES POUR CHOISIR SES SOINS CAPILLAIRES

Règle N°1 NO SILICONES / HUILES MINÉRALES
Les deux sont très proches de part leurs effets occlusifs et délétèrent sur l’environnement. Je les fuis depuis des années vous le savez ! Il est plus facile pour les industriels et les grands laboratoires d’utiliser des silicones et des huiles minérales à la place d’huiles végétales, matière noble mais au coût beaucoup plus important et à la conservations plus fragile.

Les Silicones se reconnaissent par leur suffixe -ane, -one, -Oxane ou –thicone. Les Huiles minérales les plus connues sont le Paraffinum liquidium, petrolatum, minéral oil, cera microcristallina

Leurs effets cumulatifs peut vite devenir problématiques. Des cheveux qui regraissent trop vite, une chute de cheveux inexpliquée, des cheveux ternes, fins, des pellicules.. tout cela peut découler d’un usage répété de soins capillaires contenant ces actifs.

Règle N°2 Des TENSIOACTIFS DOUX
Pour le choix de mes shampoings, j’évite au possible le SLS, Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate (idem pour mes gels douches), agressifs et dessèchants.
Je ne les tolère que si ils sont couplés à d’autres tensioactifs plus doux dérivés de sucre notamment (« glucosides » « glutamates »). Je vous conseille cet article pour aller plus loin.

Les plus doux Lauryl Glucoside, Sodium Cocoyl Glutamate, Sodium Lauryl Glucose Carboxylate, Citric Acid, Coco Glucoside, Decyl Glucoside…

Règle N°3 UN MAXIMUM D’INGRÉDIENTS NATURELS
Mais attention à leur place dans la liste INCI, si ils sont en toute fin après les Parfums et les conservateurs, aucun intérêt. Je vérifie qu’ils soient en début de liste. Les 2 à 4 premiers ingrédients suffisent à me décider en général. Des actifs tel que les huiles végétales, Beurres Végétaux, extraits de plantes en début de liste sont pour moi décisif !
Huile de Ricin / Ricinus communis seed oil
Huile de Coco / Cocos nucifera oil
Huile d’Argan / Argania Spinosa seed Oil
Huile de Jojoba / Simmondsia chinensis seed oil
Huile d’Avocat / Persea gratissima oil
Beurre de Karité / Shea Butter
Beurre de Mangue / Mango Butter
Avoine / Avena Sativa
Aloe Vera

 

Règle N°4 LABELS BIO
Qu’on le veuille ou non, cela reste un gage d’un produit qualitatif, bien que certains cosmétiques, de petits producteurs par exemple soit aussi d’excellentes qualités malgré l’absence de label.
Là aussi attention pas tous les labels se valent, les plus sérieux : label ECOCERT, label COSMEBIO, label allemand BDIH, mention SLOW COSMETIQUE, mention Nature et Progrès.

Règle N°5 PRIX RAISONNABLE
Lorsque je vois qu’un produit est vendu à prix d’or, alors que sa composition n’en contient pas (enfin vous me comprenez ) je fuis !! Je n’ai pas envie de payer pour du marketing, une égérie, le prestige d’un nom de marque et de la publicité.

**********

Voilà 5 règles que je pense indispensables, qui je l’espère vous aideront à faire le meilleur choix possible lors de l’achat de vos produits pour les cheveux. Cette liste est bien sûre non exhaustive 🙂

Je n’ai pas parlé des Parabens car c’est un peu un débat à part, je m’explique : Les parabens dans les produits capillaires (ou les produits qui se rincent) sont très peu en contact avec la peau. Les risques qu’ils traversent la barrière cutanée est moindre. De plus pour éviter l’utilisation de Parabens, les industriels peuvent utiliser des conservateurs tout aussi nocifs voir pires.

Attention je les évite un maximum, ne déformons pas mes propos !! 

Mais j’avoue que j’ai souvent le poil qui se hérisse lorsque je vois des consommateurs, patients à la pharmacie faire tout un plat sur les parabens dans un cosmétique alors qu’à coté de cela, ils ne font absolument pas attention aux autres ingrédients peut-être  plus problématiques ou à leur alimentation. Ils se fichent pas mal d’en consommer sous l’appellation E214, E215, E218, E219 etc,  de se gaver l’huiles hydrogénées ou que sais-je… bref un vaste débat 🙂

Quelques Livres pour aller plus loin :
Adoptez la Slow Cosmétique- Julien Kaibeck http://amzn.to/2qeo0E3
J’aime mes cheveux – Elodie Joy-Jaubert http://amzn.to/2qgDdmj
La vérité sur les cosmétiques – Rita Steins http://amzn.to/2qeC8wR
Cosmétiques : comment s’y retrouver – Ariane Warlin http://amzn.to/2uyhJpP

audrey_signature

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Nada Mh 9 juillet 2017 at 9 h 11 min

    jadore ta chaine youtube et ton blog ! vrmt que des conseils geniaux tjrs bien expliqués !!!! continues comme ca cest vrmt top ! bon courage bisous :*

    • Reply Audrey_S 20 juillet 2017 at 5 h 34 min

      Merci 🙂

  • Reply estellemstrt 18 juin 2017 at 18 h 02 min

    Haannnn!!! Mais je viens de regarder un peu toutes tes vidéos sur ta routine capillaire, j’adore !!!
    Merci beaucoup ma belle !
    A bientôt 😉

    • Reply Audrey_S 19 juin 2017 at 6 h 13 min

      Merci à toi d’être passé par ici ma jolie, n’hésitez pas si tu as besoin :)) je t’embrasse et j’espère te revoir bientôt 🙂

    Leave a Reply